Ce que les communautés Open Data peuvent apporter à l’Europe

Claire nous exprime bien au travers de cet article la nécessité de la coopération élargie à l’europe. Pour ma part j’y vois aussi un aspect, culturel, ne serait ce que par l’utilisation d’une langue différente. Aussi par le côté, « donner à voir » ce qui passe ailleurs et pourrait être reproduit.

Le développement d’une chaîne de valeur autour de la réutilisation des données et l’ouverture des données publiques est un axe majeur de la politique numérique de la Commission Européenne. Elle a ainsi engagé une révision de la directive sur la réutilisation des données publiques ou encore facilité l’accès à ses propres données.

Pourtant en avril 2014, l’italien Alberto Cottica interpellait la Commission et regrettait sur son blog qu’il n’y ait pas de communauté open data constituée au niveau européen. Les acteurs ne se connaissent pas, ne connaissent pas les solutions en présence, ils travaillent de manière isolée et développent des standards locaux et des projets redondants.

Le décloisonnement des actions par l’échange d’expériences, du type Erasmus, ne permettrait-il pas de développer des projets moins coûteux, plus efficaces et de partager les bonnes pratiques de manière plus fluide ? Des actions peuvent être menées au niveau européen pour peu…

View original post 826 mots de plus

Publicités